Objectif 6 : Améliorer l’accès et l’utilisation Ressources sanitaires dans les communautés rurales

The Hunger Project (THP) vise à permettre aux communautés d’avoir un meilleur accès accès aux services de santé, car cela les aide à progresser vers plus de vies productives et épanouies. Pour atteindre cet objectif, THP forme les dirigeants locaux à éduquer leurs communautés sur les questions de santé à savoir l’utilisation des prestations et des services de santé, , et cela en partenariat avec le gouvernement et d’autres organisations de la société civile.

Objectifs spécifiques

  1. Améliorer l’accès aux cliniques et aux services de santé, en particulier pour les mères et les enfants
  2. Accroître l’adoption de bons comportements en matière de santé
  3. Accroître la capacité des systèmes de santé locaux à fournir des services de qualité
  4. Sensibiliser la communauté sur la transmission, la prévention et le traitement du VIH/SIDA, du paludisme et d’autres maladies

Description de l’action

Le travail de The Hunger Project pour améliorer l’accès et l’utilisation des ressources de santé est centré sur la mise à disposition d’une clinique de santé opérationnelle. La plupart des cliniques sont dotées en personnel, gérées et entretenues par les services de santé gouvernementaux. En outre, The Hunger Project se concentre sur des stratégies communautaires visant à améliorer la santé de la population. Les comités de santé, qui sont composés de partenaires d’épicentres, supervisent l’organisation de formations et de séances d’information sur la santé, ainsi que le fonctionnement efficace des cliniques. Des animateurs formés travaillent à changer la mentalité des gens dans leurs communautés en les éduquant sur les avantages de divers comportements de santé et en les encourageant à fréquenter le centre de santé.
Pour mieux s’attaquer aux problèmes de santé communautaire tels que la mortalité infantile et les soins maternels, THP travaille avec des groupes de femmes pour leur donner les moyens d’en apprendre davantage et de s’engager dans les soins de santé maternelle et néonatale au niveau local. Les initiatives de THP dans le domaine de la santé n’auraient pas un tel impact sans les partenariats avec le gouvernement et des ONG. Ces partenariats offrent un large éventail de soutien, allant du renforcement des capacités à l’aide financière.

Pourquoi THP travail sur la santé ?

Les régions en développement sont confrontées à des défis sanitaires importants comme le paludisme, la tuberculose, le VIH/sida et d’autres maladies. Ces maladies tuent les agriculteurs, les enseignants et les travailleurs de la santé et ont des répercussions négatives sur la production alimentaire, l’espérance de vie et les taux de mortalité infantile. Elles touchent aussi principalement les femmes et les jeunes enfants. Le VIH/SIDA, le paludisme et d’autres maladies potentiellement mortelles, bien que dévastatrices, sont également évitables. S’ils disposent d’informations précises et sont libérés des tabous sociaux, des attitudes et des comportements qui alimentent ces maladies, les gens ont prouvé qu’ils peuvent se protéger et protéger leur famille. C’est pourquoi The Hunger Project s’efforce de donner aux animateurs les moyens d’informer, de former et d’éduquer leurs communautés. THP permet également aux communautés d’accéder aux services de santé, aux vaccinations, aux traitements antirétroviraux et à d’autres services lorsque cela est nécessaire et possible.

Activités principales

Formation des animateurs de santé : THP forme des animateurs de santé pour les encourager à former leurs communautés. Cette main-d’œuvre s’appuie sur les infirmières résidentes et les partenariats avec d’autres organisations de la société civile, et est guidée par elles, pour améliorer l’accès aux services de santé.
Promotion de la santé maternelle et infantile : THP soutient la santé maternelle et infantile en donnant aux femmes la possibilité de s’exprimer dans le cadre de la prise de décision et en les sensibilisant à l’importance des soins pré et postnatals. Nous nous efforçons d’encourager et d’enseigner aux femmes l’importance des visites médicales et d’une bonne nutrition pendant cette période.
Comités et cliniques de santé : Les comités de santé sont parties prenantes dans la gestion de la clinique de santé. La clinique assure généralement le suivi de la santé infantile et maternelle, la prévention et le traitement du paludisme et de la tuberculose, l’éducation nutritionnelle, l’administration des médicaments et la coordination avec les agences gouvernementales et locales pour l’accueil du personnel médical.
Programme de lutte contre le paludisme : Dormir sous des moustiquaires imprégnées d’insecticide est un moyen simple mais efficace de prévenir et de contrôler le paludisme. Les moustiquaires sont distribuées dans les communautés, souvent en partenariat avec des organisations partageant les mêmes idées.