Objectif 4 : Améliorer l’accès à l’éducation et à l’alphabétisation des communautés rurales

La Banque mondiale note que « ce sont les connaissances et les compétences que les enfants et les jeunes acquièrent aujourd’hui – et non pas seulement leur fréquentation scolaire -, qui favorisera leur employabilité, leur productivité, leur santé et leur bien-être dans les décennies à venir, et qui contribuera à assurer la prospérité de leurs communautés et de leurs nations ». The Hunger Project (THP) met fortement l’accent sur l’éducation, en menant des actions dans le but d’améliorer le taux d’alphabétisation dans les communautés des épicentres, d’augmenter le nombre d’écoles maternelles, d’accroître le taux de scolarisation des enfants et de promouvoir un environnement propice à l’éducation, à l’alphabétisation en formant les membres de la communauté et en accordant une priorité croissante à l’éducation des filles.

Objectifs spécifiques

  1. Améliorer le taux d’alphabétisation dans les communautés
  2. Augmenter le nombre d’élèves du primaire et du secondaire en mettant un accent particulier sur la scolarisation des enfants
  3. Améliorer le taux de parité entre les sexes dans les écoles primaires et secondaires

Description de l’action

L’éducation est fondamentale pour réaliser la vision de THP (un monde où chaque femme, homme et enfant mène une vie saine d’autosuffisance et de dignité), car elle permet d’autonomiser les communautés et de les rendre maître de leur propre destin afin de réfléchir à de nouvelles façons de subvenir à leurs besoins. Pour atteindre de cet objectif, THP forme et éduque les membres et les animateurs des communautés, en leur fournissant des informations et des connaissances sur des sujets spécifiques tels que la manière de mobiliser leurs communautés, d’améliorer la productivité des terres et d’utiliser les ressources sanitaires ; cela dans le but de leur permettre de s’approprier et de façonner les processus de développement.
En outre, THP promeut l’accès à d’éducation pour les filles, crée des établissements maternels fonctionnels et dotés en personnel, introduit des cantines scolaires et facilite les programmes d’alphabétisation fonctionnelle des adultes. THP croit fermement que lorsqu’il y a accès à l’éducation, tout le monde s’épanouit.

Pourquoi THP travaille-t-il sur l’alphabétisation et l’éducation ?

L’éducation est considérée comme une condition préalable à la lutte contre la pauvreté, à l’autonomisation des femmes et à la protection des enfants contre le travail et l’exploitation sexuelle. Tout aussi important, l’alphabétisation des adultes est considérée comme une nécessité pour que les gens puissent mener des activités commerciales de base et est donc une condition préalable à la participation à des groupes de microfinance et à d’autres activités de développement. Pour relever ce défi, THP encourage l’accès à d’éducation pour les enfants et les adultes dans le souci d’améliorer tous les aspects de la vie dans les communautés de l’épicentre.

Activités principales

Formation sur l’alphabétisation et l’éducation : Des formations d’alphabétisation et d’éducation sont organisées pour les membres de la communauté sur les thèmes suivants : l’importance de l’éducation pour tous ; l’importance de l’éducation pour toutes les filles et les femmes ; l’importance de l’alphabétisation des adultes ; les élections et la formation d’un comité d’éducation ; et l’alphabétisation de base.
Classes d’alphabétisation fonctionnelles pour adultes : La salle de classe de l’épicentre accueille des cours d’alphabétisation et de calcul pour adultes, ce qui permet aux membres de la communauté, en particulier aux femmes, de devenir plus indépendants et de conclure des affaires en toute confiance. En outre, les cérémonies de remise des diplômes sont organisées pour célébrer les résultats des élèves et la réduction de l’analphabétisme dans la communauté, et servent d’inspiration pour que d’autres personnes y participent.
Formation d’animateurs en alphabétisation et en éducation : THP soutient des formations pour les animateurs d’alphabétisation et d’éducation qui deviendront des instructeurs et formeront leurs communautés. Ces formations sont souvent organisées en partenariat avec le gouvernement.
L’école maternelle : La communauté de l’épicentre dispose d’une école maternelle ayant une cantine scolaire. La cantine scolaire est conçue d’une part pour assurer un repas aux enfants, et d’autre part pour encourager les parents à amener leurs enfants à l’école. Pendant que les enfants sont scolarisés, les mères ont plus de temps pour leur propre éducation et pour des activités génératrices de revenus.